le 18-11-2017
http://www.caue76.org/spip.php?article186
Programmation urbaine
L’ acte de créer un nouveau quartier, de réaménager un centre bourg, d’implanter un équipement qui va modifier le fonctionnement d’une ville... ne répond pas à une science exacte. Au contraire, il se développe dans un mode prévisionnel, où l’évaluation prend une part importante : la démarche de programmation cherche à répondre à cette réalité. Cerner des attentes d’un maître d’ouvrage, d’un usager, évaluer des surfaces, définir le niveau de qualité du projet, envisager sa gestion, estimer des coûts d’opération… tels sont les objectifs de la démarche, qui vise à maîtriser le projet depuis « l’intention de faire » jusqu’à sa réalisation et au delà... Cette prise en compte d’un maximum de paramètres, le plus en amont possible, participe à garantir la qualité du projet.

D’un point de vue légal, il s’agit d’une obligation qui incombe au maître d’ouvrage et qu’il ne peut déléguer. En tant que décideur et responsable de l’opération, le maître d’ouvrage peut utiliser la programmation comme un cadre qui lui permet de se structurer autour d’un chef de projet et de se faire accompagner pour s’assurer de prendre les bonnes décisions à chaque étape. Le rôle du programmiste est de déterminer l’organisation fonctionnelle du projet à partir de plusieurs scénarios qu’il élabore avec l’équipe de maîtrise d’ouvrage. A l’issue de cette mission, le dossier de programmation sert de référence pour la conception du projet lui-même. Cette seconde phase, menée par le maître d’oeuvre, peut être suivie par le programmiste. La démarche de programmation peut se faire quels que soient la taille et le type d’opérations.

La brochure, réalisée en partenariat avec le Département de la Seine-Maritime, est téléchargeable ici. Vous pouvez aussi la demander à l’accueil du CAUE ou vous la faire envoyer.

PDF - 1 Mo
Programmation_urbaine